Actualité,

Nouveaux horaires : 17h > 21h

New opening hours : 5pm > 9pm

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time

16.09.17 › 20.01.18
vernissage : 16.09.17 – 15h

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue de l’exposition, sept. 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue de l’exposition, sept. 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue d’atelier, août 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

fermer

About book – F/F
19.11.2016 › 24.12.2016
Don’t read books *

zoom

Peinture en relation/From no area to all others
2011
Simon Bergala

zoom

Marche et Toile Libres
23.06.2016 › 01.10.2016
Sehyong Yang

zoom

17.06.11 › 23.07.11
Simon Bergala

zoom
<p>(Premier plan) Adrien Vescovi, <strong><em>à perdre la raison</em></strong> (détail), 2016, tissus et bois, dimensions variables. (Premier plan) Sebastien Capouet, <strong><em>1PNT_079</em></strong>, 2015, acrylique sur toile encollée sur aluminium, 83,6x112cm. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

(Premier plan) Adrien Vescovi, à perdre la raison (détail), 2016, tissus et bois, dimensions variables. (Premier plan) Sebastien Capouet, 1PNT_079, 2015, acrylique sur toile encollée sur aluminium, 83,6x112cm. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> avec les pièces (de gauche à droite) de Adrien Vescovi, Mathieu Gargam et Sébastien Capouet – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Vue de l’exposition Don’t read books avec les pièces (de gauche à droite) de Adrien Vescovi, Mathieu Gargam et Sébastien Capouet – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Sebastien Capouet, <strong><em>1PNT_079</em></strong>, 2015, acrylique sur toile encollée sur aluminium, 83,6x112cm. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Sebastien Capouet, 1PNT_079, 2015, acrylique sur toile encollée sur aluminium, 83,6x112cm. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Mathieu Gargam, <strong><em>5 selected pictures as postcards</em></strong>, 2016, 5 séries de cartes postales (250 exemplaires chacune) et carton, dimensions variables, ici : 52x52x52cm. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Mathieu Gargam, 5 selected pictures as postcards, 2016, 5 séries de cartes postales (250 exemplaires chacune) et carton, dimensions variables, ici : 52x52x52cm. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Mathieu Gargam, <strong><em>5 selected pictures as postcards </em></strong>(détail), 2016, 5 séries de cartes postales (250 exemplaires chacune) et carton, dimensions variables, ici : 52x52x52cm. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Mathieu Gargam, 5 selected pictures as postcards (détail), 2016, 5 séries de cartes postales (250 exemplaires chacune) et carton, dimensions variables, ici : 52x52x52cm. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> avec les pièces (de gauche à droite) de Christian Aschman, Adrien Vescovi, Mathieu Gargam, Valérian Goalec et Sébastien Capouet – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Vue de l’exposition Don’t read books avec les pièces (de gauche à droite) de Christian Aschman, Adrien Vescovi, Mathieu Gargam, Valérian Goalec et Sébastien Capouet – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Christian Aschman, <strong><em>Sans titre </em></strong>(détail), 2016, tirage numérique, 90x120cm. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Christian Aschman, Sans titre (détail), 2016, tirage numérique, 90x120cm. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> avec les pièces (du premier au troisième plan) de Christian Aschman, Adrien Vescovi et Valérian Goalec – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Vue de l’exposition Don’t read books avec les pièces (du premier au troisième plan) de Christian Aschman, Adrien Vescovi et Valérian Goalec – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Valerian Goalec, <strong><em>UNITS</em></strong>, 2016, bois, peinture, 6 modules de 59x25x3,5cm chacun. Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Valerian Goalec, UNITS, 2016, bois, peinture, 6 modules de 59x25x3,5cm chacun. Vue de l’exposition Don’t read books – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> avec les pièces (de gauche à droite) de Valerian Goalec, Sébastien Capouet et Adrien Vescovi – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Vue de l’exposition Don’t read books avec les pièces (de gauche à droite) de Valerian Goalec, Sébastien Capouet et Adrien Vescovi – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Vue de l’exposition <em>Don’t read books</em> avec les pièces de Christian Aschman, Sébastien Capouet, Mathieu Gargam, Valérian Goalec, Adrien Vescovi – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Vue de l’exposition Don’t read books avec les pièces de Christian Aschman, Sébastien Capouet, Mathieu Gargam, Valérian Goalec, Adrien Vescovi – commissaire : Théophile’s papers – Néon, Lyon, France, 2016. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

fermer
<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Peintures en relation/ From no area to all others</em></strong>, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Simon Bergala, Peintures en relation/ From no area to all others, 2011, livre, 35 pages, 24x32cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sehyong Yang, <strong><em>42 Rue Clément Marot </em></strong>(détail), 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm (détail). Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 42 Rue Clément Marot (détail), 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm (détail). Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>42 Rue Clément Marot </em></strong>(détail), 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm (détail). Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 42 Rue Clément Marot (détail), 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm (détail). Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>(De gauche à droite) : Sehyong Yang, <strong><em>42 Rue Clément Marot,</em></strong> 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm, <strong><em>2 Rue Bougeaud </em></strong>, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 96x54cm, <strong><em>189 Rue Vendôme/59 Rue de la Part,Dieu</em></strong>, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées , 165x143cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

(De gauche à droite) : Sehyong Yang, 42 Rue Clément Marot, 2016, peinture et teinture sur toiles, 100x235cm, 2 Rue Bougeaud , 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 96x54cm, 189 Rue Vendôme/59 Rue de la Part,Dieu, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées , 165x143cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>2 Rue Bougeaud </em></strong>(détail), 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 96x54cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 2 Rue Bougeaud (détail), 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 96x54cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>233 Rue André Philip,</em></strong> 2016, acrylique sur toile, 174x119cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 233 Rue André Philip, 2016, acrylique sur toile, 174x119cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>233 Rue André Philip,</em></strong> 2016, acrylique sur toile, 174x119cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 233 Rue André Philip, 2016, acrylique sur toile, 174x119cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>Parc de la Tête d’Or</em></strong>, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 76x79cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, Parc de la Tête d’Or, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 76x79cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>(De gauche à droite) : Sehyong Yang, <strong><em>Parc de la Tête d’Or</em></strong>, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 76x79cm, <strong><em>2 Rue Vauban</em></strong>, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 108x96cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

(De gauche à droite) : Sehyong Yang, Parc de la Tête d’Or, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 76x79cm, 2 Rue Vauban, 2016, peinture et teinture sur toiles assemblées, 108x96cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>(De gauche à droite) : Sehyong Yang, <strong><em>105 Rue Tête d’Or</em></strong>, 2016, acrylique sur toile, 148x119cm. Sehyong Yang, <strong><em>40 Rue Rabelais</em></strong>, 2016, teinture sur toile, 76x72cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

(De gauche à droite) : Sehyong Yang, 105 Rue Tête d’Or, 2016, acrylique sur toile, 148x119cm. Sehyong Yang, 40 Rue Rabelais, 2016, teinture sur toile, 76x72cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <strong><em>148 Rue Dugesclin</em></strong>, 2016, acrylique sur toile, 155x110cm. Vue de l’exposition <em>Marche et Toile Libres</em>, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, 148 Rue Dugesclin, 2016, acrylique sur toile, 155x110cm. Vue de l’exposition Marche et Toile Libres, Néon, Lyon, 2016. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

fermer
<p>Simon Bergala, <strong><em>Barnum</em></strong> (détail), 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Barnum (détail), 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Barnum</em></strong>, 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Barnum, 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Barnum</em></strong> (détail), 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Barnum (détail), 2011, peinture à l’huile toile de barnum tendue sur châssis, 290x240x30cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Simon Bergala, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm, <strong><em>Tiger Oil and Shutter</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm, <strong><em>Unbefestigte Strasse</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Simon Bergala, Sans titre, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm, Tiger Oil and Shutter, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm, Unbefestigte Strasse, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Begala, <strong><em>Unbefestigte Strasse</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Begala, Unbefestigte Strasse, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Tiger Oil and Shutter</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Tiger Oil and Shutter, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Sans titre, 2011, peinture à l’huile sur rideau, 210x100cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>City shell 3</em></strong>, 2009, peinture à l’huile sur toile, 230x220cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, City shell 3, 2009, peinture à l’huile sur toile, 230x220cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>City shell 3</em></strong>, 2009, peinture à l’huile sur toile, 230x220cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, City shell 3, 2009, peinture à l’huile sur toile, 230x220cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur blouson tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Sans titre, 2011, peinture à l’huile sur blouson tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Sans titre, 2011, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Sans titre (le rêve)</em></strong>, 2010, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Sans titre (le rêve), 2010, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, 40x80cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong><em>Isolat</em></strong>, 2010, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, dimension variable, ici : 70x45cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Isolat, 2010, peinture à l’huile sur T-Shirt tendu sur châssis, dimension variable, ici : 70x45cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong>Caduevo et Bororo</strong>, 2010, peinture à l’huile sur bâche imprimée sur châssis, dimension variable, ici : 200x260cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Caduevo et Bororo, 2010, peinture à l’huile sur bâche imprimée sur châssis, dimension variable, ici : 200x260cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Bergala, <strong>Caduevo et Bororo </strong>(détail), 2010, peinture à l’huile sur bâche imprimée sur châssis, dimension variable, ici : 200x260cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Bergala, Caduevo et Bororo (détail), 2010, peinture à l’huile sur bâche imprimée sur châssis, dimension variable, ici : 200x260cm. Vue de l’exposition de Simon Bergala, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

fermer