Actualité,

Les Tournesols
28.04.17 › 24.06.17
vernissage : 27.04.17 – 19h

Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux et Fabio Viscogliosi

Cette exposition bénéficie de la générosité de Chromatic ® et de Seigneurie ®.

fermer

About Book – D/F
05.12.15 › 19.12.15

zoom

Very Small Deal #8
Sans titre (Away from the flesh out), 2014
Marzia Corinne Rossi

zoom

Graceland
09.06.12 › 21.07.12
Luca Monterastelli

zoom
<p>Ouvrages des éditions de BAT. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Ouvrages des éditions de BAT. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Hanna Weiner, <strong><em>Clairvoyant Journal 1974</em></strong>, 56 pages, 24x33cm, impression noire sur papier blanc, accompagné d’un texte de Patrick Durgin, édité par BAT, 2014. Photo : BAT, 2015.</p>

Hanna Weiner, Clairvoyant Journal 1974, 56 pages, 24x33cm, impression noire sur papier blanc, accompagné d’un texte de Patrick Durgin, édité par BAT, 2014. Photo : BAT, 2015.

<p>Hanna Weiner, <strong><em>Clairvoyant Journal 1974</em></strong>, 56 pages, 24x33cm, impression noire sur papier blanc, accompagné d’un texte de Patrick Durgin, édité par BAT, 2014. Photo : BAT, 2015.</p>

Hanna Weiner, Clairvoyant Journal 1974, 56 pages, 24x33cm, impression noire sur papier blanc, accompagné d’un texte de Patrick Durgin, édité par BAT, 2014. Photo : BAT, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Christo Nogues, <strong><em>LUC & BLOC</em></strong>, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Christo Nogues, LUC & BLOC, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Mathieu Gargam, (…) <strong><em>The Waldorf Astoria</em></strong>, 270 pages, 50 exemplaires, Théophile’s Papers, 20×29,5cm. Christo Nogues, <strong><em>LUC & BLOC</em></strong>, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Mathieu Gargam, (…) The Waldorf Astoria, 270 pages, 50 exemplaires, Théophile’s Papers, 20×29,5cm. Christo Nogues, LUC & BLOC, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Félicia Atkinson<strong>, </strong><em><strong>Improvising sculpture as delayed fictions</strong></em>, 2014, 200 pages, première édition de 1000 exemplaires, Shelter Press, 13,5 x 20 cm. Christo Nogues, <strong><em>LUC & BLOC</em></strong>, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Félicia Atkinson, Improvising sculpture as delayed fictions, 2014, 200 pages, première édition de 1000 exemplaires, Shelter Press, 13,5 x 20 cm. Christo Nogues, LUC & BLOC, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Christo Nogues, <strong><em>LUC & BLOC</em></strong>, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Christo Nogues, LUC & BLOC, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Olivier Lebrun, collection d’objets imprimés de Detroit mise en scène avec ses étudiants de l’ENSBA, Lyon. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Christo Nogues, <strong><em>LUC & BLOC</em></strong>, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. <em>About book</em>, Vue de la collection <em>/30</em> dans la Boîte. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016.. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– D/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Christo Nogues, LUC & BLOC, 2015, plâtre résiné, béton et pigments, Théophile’s Papers, Néon, dimensions variables. About book, Vue de la collection /30 dans la Boîte. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016.. Vue de l’exposition About book – D/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues, et de la collection <em>/30</em> dans la Boîte, avec les pièces de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition D/F, avec les œuvres et ouvrages des éditions BAT, d’Olivier Lebrun et de Christo Nogues, et de la collection /30 dans la Boîte, avec les pièces de Christo Nogues. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

fermer
<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out) </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out) (détail), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out)</strong></em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out) </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out) (détail), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong> (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole! (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland</em></strong>, 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Graceland, 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>45 cm</em></strong>, 2012, laiton, brocard, 100x140x160cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, 45 cm, 2012, laiton, brocard, 100x140x160cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland</em> </strong>(détail), 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Graceland (détail), 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong> (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole! (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong>, 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole!, 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Luca Monterastelli, <strong><em>The colonialist</em></strong>, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm ; Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong>, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Luca Monterastelli, The colonialist, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm ; Luca Monterastelli, The polyglotte, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong>, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The polyglotte, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong> (détail), 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The polyglotte (détail), 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The colonialist</em></strong>, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The colonialist, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong>, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong>, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

fermer