Actualité,

Sur la façade, pour 2 ou 3 mois !
Damir Radović
No More …

Damir Radović
No More …
Info fr (pdf) / Info eng (pdf)

Damir Radović
No More …
(Visuel : NKB, Berlin, 2011)

Juliacks
Architecture of an Atom
(Bande Dessinée)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

fermer

Graceland
09.06.12 › 21.07.12
Luca Monterastelli

zoom

Ah, ah, ah, animal
11.01.12
Quentin Maussang

zoom
<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong> (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole! (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland</em></strong>, 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Graceland, 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>45 cm</em></strong>, 2012, laiton, brocard, 100x140x160cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, 45 cm, 2012, laiton, brocard, 100x140x160cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland</em> </strong>(détail), 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Graceland (détail), 2012, plâtre, bois, 150x80x350cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong> (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole! (détail), 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Glory hole!</em></strong>, 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, Glory hole!, 2012, vases, ceintures, pâte à modeler, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Luca Monterastelli, <strong><em>The colonialist</em></strong>, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm ; Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong>, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Luca Monterastelli, The colonialist, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm ; Luca Monterastelli, The polyglotte, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong>, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The polyglotte, 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The polyglotte</em></strong> (détail), 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The polyglotte (détail), 2012, bois, fer, tissu, 120x55x200cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>The colonialist</em></strong>, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, The colonialist, 2012, bois, laiton, bambou 30x30x150cm. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong>, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong> (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines (détail), 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>La chambre des fontaines</em></strong>, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Graceland</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Luca Monterastelli, La chambre des fontaines, 2012, salle plongé dans la pénombre, tissu, plâtre, perforations, dimensions variables. Vue de l’exposition Graceland, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

fermer
<p>Quentin Maussang, <strong><em>Ah, ah, ah, animal</em></strong>, 2012, moniteurs, lecteurs dvd, bois. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Ah, ah, ah, animal, 2012, moniteurs, lecteurs dvd, bois. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Ah, ah, ah, animal</em></strong>, 2012, moniteurs, lecteurs dvd, bois. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Ah, ah, ah, animal, 2012, moniteurs, lecteurs dvd, bois. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, pâte à modeler, ficelle, acrylique sur toile. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, pâte à modeler, ficelle, acrylique sur toile. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, pâte à modeler, ficelle, acrylique sur toile. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, pâte à modeler, ficelle, acrylique sur toile. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Le singe</em></strong>, 2012, vidéo en boucle, 51 secondes. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Le singe, 2012, vidéo en boucle, 51 secondes. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Masque</em></strong>, 2012, carton peint, ficelle, 40x50cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Masque, 2012, carton peint, ficelle, 40x50cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition <em>Ah, ah, ah, animal</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.</p>

Quentin Maussang, Sans titre, 2012, aquarelle, 24x32cm. Vue de l’exposition Ah, ah, ah, animal, Néon, Lyon, 2012. Photo : Maxime Rizard / Néon.

fermer