Actualité,

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

fermer

06.10.2016 › 06.11.2016
Superscript2

zoom

L’appel
2010
Olivier Morvan

zoom

Blind Lemon
2013
Sébastien Maloberti

zoom

Very Small Deal n°14
148 Rue Duguesclin (détail), 2016
Sehyong Yang

zoom

Very Small Deal #13
Zoomorphisme, 2016
Quentin Maussang

zoom

Very Small Deal #12
Image non balayée, 2016
Benjamin Collet

zoom

Very Small Deal #11
Earthsen, 2015
Jonas Delaborde

zoom

Be a superperson use your library
2016
Projet Collectif dirigé par Olivier Le Brun

zoom

Architecture d’un atome (Multiples)
2015
Juliacks

zoom

Very Small Deal #8
Sans titre (Away from the flesh out), 2014
Marzia Corinne Rossi

zoom

5xx
2014
A is a name

zoom

Blind Lemon
20.04.13 › 25.05.13
Sébastien Maloberti

zoom

Very Small Deal #6
Je divague. Toi aussi. Je t’appelle quand l’avion atterrit, 2013
Anne Bourse

zoom

(1991-2011) Publication
2012
Simon Feydieu à propos de Quentin Maussang et Georges Rey

zoom

Graceland et Very Small Deal #5
Rocaille, 2012
Luca Monterastelli

zoom

Very Small Deal #4
Le trou, 2012
Sophie Dejode et Bertrand Lacombe

zoom

Précurseurs-sombres
10.03.12 › 04.04.12
Philip Vormwald

zoom

Mute
11.09.11 › 15.09.11
Hugo Pernet & Hugo Schüwer-Boss

zoom

Very Small Deal #1
Sculpture pour photocopieuse, 2011
Cécile Meynier

zoom

Points Noirs
25.11.10 › 04.12.10
Olivier Morvan

zoom
<p>Superscript<sup>2</sup>, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Superscript2, sans titre, 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Superscript<sup>2</sup>, <strong><em>sans titre</em></strong> (détail), 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Superscript2, sans titre (détail), 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Superscript<sup>2</sup>, <strong><em>sans titre</em></strong> (détail), 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Superscript2, sans titre (détail), 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

<p>Superscript<sup>2</sup>, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.</p>

Superscript2, sans titre, 2016, vinyle, peinture, dimensions variables, ici environ 500x700cm. Photo : Anne Simonnot/ Néon, 2016.

fermer
<p>Olivier Morvan, <strong><em>L’appel</em></strong>, 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Morvan, L’appel, 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Morvan, <strong><em>L’appel </em></strong>(détail), 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Morvan, L’appel (détail), 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Morvan, <strong><em>L’appel </em></strong>(détail), 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Morvan, L’appel (détail), 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Morvan, <strong><em>L’appel</em></strong>, 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Morvan, L’appel, 2010, poster, sérigraphie, 102x70cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sebastien Maloberti, <strong><em>Blind Lemon</em></strong>, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sebastien Maloberti, Blind Lemon, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sebastien Maloberti, <strong><em>Blind Lemon</em></strong>, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sebastien Maloberti, Blind Lemon, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sebastien Maloberti, <strong><em>Blind Lemon</em></strong>, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sebastien Maloberti, Blind Lemon, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sebastien Maloberti, <strong><em>Blind Lemon</em></strong>, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sebastien Maloberti, Blind Lemon, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sebastien Maloberti, <strong><em>Blind Lemon</em></strong>, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sebastien Maloberti, Blind Lemon, 2013, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sehyong Yang, <em>Very Small Deal n°14</em> –<strong><em>148 Rue Duguesclin (détail)</em></strong><em>,</em> 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, Very Small Deal n°14148 Rue Duguesclin (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <em>Very Small Deal n°14</em> –<strong><em>148 Rue Duguesclin (détail)</em></strong><em>,</em> 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, Very Small Deal n°14148 Rue Duguesclin (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sehyong Yang, <em>Very Small Deal n°14</em> –<strong><em>148 Rue Duguesclin (détail)</em></strong><em>,</em> 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sehyong Yang, Very Small Deal n°14148 Rue Duguesclin (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Quentin Maussang, <em>Very small deal #13<strong>, Zoomorphisme </strong></em>(détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Quentin Maussang, Very small deal #13, Zoomorphisme (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Quentin Maussang, <em>Very small deal #13<strong>, Zoomorphisme</strong></em>, 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Quentin Maussang, Very small deal #13, Zoomorphisme, 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Quentin Maussang, <em>Very small deal #13<strong>, Zoomorphisme </strong></em>(détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Quentin Maussang, Very small deal #13, Zoomorphisme (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Quentin Maussang, <em>Very small deal #13<strong>, Zoomorphisme </strong></em>(détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Quentin Maussang, Very small deal #13, Zoomorphisme (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Quentin Maussang, <em>Very small deal #13<strong>, Zoomorphisme </strong></em>(détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Quentin Maussang, Very small deal #13, Zoomorphisme (détail), 2016, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée</strong></em>, 2016, diptyque, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée, 2016, diptyque, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée </strong></em>(détail), 2016, diptyque, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée (détail), 2016, diptyque, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée </strong></em>(détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée (détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée </strong></em>(détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée (détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée </strong></em>(détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée (détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Benjamin Collet<em>, Very small deal #12,<strong> Image non balayée </strong></em>(détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Benjamin Collet, Very small deal #12, Image non balayée (détail), 2016, dyptique, photocopie, A4, 60 exemplaires numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Jonas Delaborde, <em>Very Small Deal #11</em><em><strong>, </strong></em><em><strong>Earthsea </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Jonas Delaborde, Very Small Deal #11, Earthsea (détail), 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Jonas Delaborde, <em>Very Small Deal #11</em><em><strong>, </strong></em><em><strong>Earthsea </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Jonas Delaborde, Very Small Deal #11, Earthsea (détail), 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Jonas Delaborde, <em>Very Small Deal #11</em><em><strong>, </strong></em><em><strong>Earthsea</strong></em>, 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Jonas Delaborde, Very Small Deal #11, Earthsea, 2015, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven,<strong><em> Be a super person use your library</em></strong>, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven, Be a super person use your library, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven,<strong><em> Be a super person use your library</em></strong>, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven, Be a super person use your library, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven,<strong><em> Be a super person use your library</em></strong>, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven, Be a super person use your library, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven,<strong><em> Be a super person use your library</em></strong>, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Olivier Lebrun, Claire Barrault, Thomas Baudouin, Orianne Boutroux, Marion Cachon, Thibaut Evrard, Thomas Hanus, Laurent Peteuil, Guillaume Sbalchiero, Julie Van Kerckhoven, Be a super person use your library, 2015, livret, risographie, 14×39,5cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Juliacks, <strong><em>Atlas </em></strong>(détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016</p>

Juliacks, Atlas (détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016

<p>Juliacks, <strong><em>Atlas</em></strong>, 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Atlas, 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Atlas</em></strong>, 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Atlas, 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Atlas </em></strong>(détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016</p>

Juliacks, Atlas (détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016

<p>Juliacks, <strong><em>Atlas </em></strong>(détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016</p>

Juliacks, Atlas (détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016

<p>Juliacks, <strong><em>Atlas </em></strong>(détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016</p>

Juliacks, Atlas (détail), 2015, multiple, papier journal, impression numérique en couleur, 37,5×25 cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016

<p>Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Sans Titre, 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Sans Titre </em></strong>(détail), 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Sans Titre (détail), 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Sans Titre </em></strong>(détail), 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Sans Titre (détail), 2015, sac en tissu, sérigraphie, 35x41cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2015, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Sans Titre, 2015, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2015, affiche, impression numérique en couleur, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Juliacks, Sans Titre, 2015, affiche, impression numérique en couleur, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>(De gauche à droite) : Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2015, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2013, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Juliacks, <strong><em>Sans Titre</em></strong>, 2015, affiche, impression numérique en couleur, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(De gauche à droite) : Juliacks, Sans Titre, 2015, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Juliacks, Sans Titre, 2013, affiche, impression numérique en noir et blanc, A3. Juliacks, Sans Titre, 2015, affiche, impression numérique en couleur, A3. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Juliacks, <strong><em>Tableau Vivant</em></strong>, livret, papier, carton, impression numérique en noir et blanc, 20x14cm. Photo : JRM / Néon, 2012.</p>

Juliacks, Tableau Vivant, livret, papier, carton, impression numérique en noir et blanc, 20x14cm. Photo : JRM / Néon, 2012.

fermer
<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out) </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out) (détail), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out)</strong></em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Marzia Corinne Rossi, <em>Very Small Deal #8,</em> <em><strong>Sans titre (Away from the flesh out) </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Marzia Corinne Rossi, Very Small Deal #8, Sans titre (Away from the flesh out) (détail), 2014, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx</em></strong>, 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx, 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Tools of Blues</em></strong>, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Tools of Blues, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Tools of Blues</em></strong>, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Tools of Blues, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, <strong><em>Tools of Blues</em></strong>, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable, <strong><em>A walk in</em></strong>, 2013, résine et colorants sur bois, 42×30 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, Tools of Blues, 2013, acier laqué, bois, papiers et corde à piano, dimensions variable, A walk in, 2013, résine et colorants sur bois, 42×30 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm, <strong><em>Monarch / castle of missing men</em></strong>, 2013, peinture sur acier, 340×240 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, sans titre, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm, Monarch / castle of missing men, 2013, peinture sur acier, 340×240 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2013, résine, peinture spray et gravure sur bois, 42×30 cm, <strong><em>Lost in Chakigo</em></strong> (détail), 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, sans titre, 2013, résine, peinture spray et gravure sur bois, 42×30 cm, Lost in Chakigo (détail), 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm, sans titre, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Beale street</em></strong>, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, 212×132 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Beale street, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, 212×132 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, <strong><em>Lost in Chakigo</em></strong> (détail), 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, Lost in Chakigo (détail), 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm, sans titre, 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>(Du premier au second plan) : Sébastien maloberti, <strong><em>sans titre</em></strong> (détail), 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm, <strong><em>Big Ol’ / Dixie</em></strong> (détail), 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 38×56 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(Du premier au second plan) : Sébastien maloberti, sans titre (détail), 2013, mur placoplâtre découpé, 200×90 cm, Big Ol’ / Dixie (détail), 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 38×56 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Big Ol’ / Dixie</em></strong> (détail), 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 38×56 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Big Ol’ / Dixie (détail), 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 38×56 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Lost in Chakigo</em></strong>, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Lost in Chakigo, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Lost in Chakigo</em></strong>, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Lost in Chakigo, 2013, résine acrylique et encre sur acier laqué, dimension 112 x 76 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>A walk in</em></strong>, 2013, résine et colorants sur bois, 42×30 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, A walk in, 2013, résine et colorants sur bois, 42×30 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Big Ol’ / yellow</em></strong>, 2013, impression numérique sur papier, 90x125cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Pierre Gaignard / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Big Ol’ / yellow, 2013, impression numérique sur papier, 90x125cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Pierre Gaignard / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, <strong><em>Small city</em></strong>, 2013, résine acrylique, peinture spray et découpe sur bois, 32×38 cm, <strong><em>The 30th song</em></strong>, 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 56×76 cm, <strong><em>Big Ol’ / yellow</em></strong>, 2013, impression numérique sur papier, 90×125 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Sébastien Maloberti, Small city, 2013, résine acrylique, peinture spray et découpe sur bois, 32×38 cm, The 30th song, 2013, résine acrylique, encre et peinture spray sur acier laqué, 56×76 cm, Big Ol’ / yellow, 2013, impression numérique sur papier, 90×125 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Big Ol’ / yellow</em></strong>, 2013, impression numérique sur papier, 90x125cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Pierre Gaignard / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Big Ol’ / yellow, 2013, impression numérique sur papier, 90x125cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Pierre Gaignard / Néon.

<p>Sébastien Maloberti, <strong><em>Small city</em></strong>, 2013, résine acrylique, peinture spray et découpe sur bois, 32×38 cm. Vue de l’exposition <em>Blind Lemon</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.</p>

Sébastien Maloberti, Small city, 2013, résine acrylique, peinture spray et découpe sur bois, 32×38 cm. Vue de l’exposition Blind Lemon, Néon, Lyon, 2013. Photo : Clémence Bachat / Néon.

fermer
<p>Anne Bourse, <em>Very small deal #6,</em> <em><strong>Je divague. Toi aussi. Je t’appelle quand l’avion atterrit</strong></em>, 2013, photocopie, diptyque A4, 30 exemplaires de chaque, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Anne Bourse, Very small deal #6, Je divague. Toi aussi. Je t’appelle quand l’avion atterrit, 2013, photocopie, diptyque A4, 30 exemplaires de chaque, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p><strong><em>(1991-2011), </em></strong>Simon Feydieu<strong><em>, </em></strong>à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand<strong>,</strong> 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(1991-2011), Simon Feydieu, à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand, 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p><strong><em>(1991-2011), </em></strong>Simon Feydieu<strong><em>, </em></strong>à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand<strong>,</strong> 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(1991-2011), Simon Feydieu, à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand, 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p><strong><em>(1991-2011), </em></strong>Simon Feydieu<strong><em>, </em></strong>à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand<strong>,</strong> 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(1991-2011), Simon Feydieu, à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand, 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p><strong><em>(1991-2011), </em></strong>Simon Feydieu<strong><em>, </em></strong>à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand<strong>,</strong> 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(1991-2011), Simon Feydieu, à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand, 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p><strong><em>(1991-2011), </em></strong>Simon Feydieu<strong><em>, </em></strong>à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand<strong>,</strong> 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

(1991-2011), Simon Feydieu, à propos de l’exposition hors les murs (1991-2011) avec Quentin Maussang et Georges Rey à In Extenso Clermont-Ferrand, 2012, publication, 21×29,7cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Luca Monterastelli, <em>Very small deal #5<strong>, Rocaille</strong></em> (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés.  Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Very small deal #5, Rocaille (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés.  Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland</em></strong>, 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Graceland, 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <em>Very small deal #5<strong>, Rocaille,</strong></em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés.  Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Very small deal #5, Rocaille, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés.  Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland </em></strong>(détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Graceland (détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland </em></strong>(détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Graceland (détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <em>Very small deal #5<strong>, Rocaille</strong></em>, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés, <strong><em>Graceland</em></strong>, 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Very small deal #5, Rocaille, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés, Graceland, 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Luca Monterastelli, <strong><em>Graceland </em></strong>(détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Luca Monterastelli, Graceland (détail), 2012, publication, texte de Beniamino Foschini, impression numérique, A4, 32 pages, 60 exemplaires. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou</strong></em>, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe, Very small deal n°4 – Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Vue d’ensemble, Néon, Lyon, 2016. Photo : Valentin Defaux / Néon

fermer
<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Stores de la parfumerie</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Stores de la parfumerie, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Dispositif de filtres</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Dispositif de filtres, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Bunker</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Bunker, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Précurseurs sombres</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 70x90cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Précurseurs sombres, 2011, graphite sur papier, 70x90cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Tv set</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Tv set, 2011, graphite sur papier, 90x120cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Melittas pool</em></strong>, rails, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Melittas pool, rails, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Outils de constructions</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Outils de constructions, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Indoor derrick</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Indoor derrick, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

<p>Philip Vormwald, <strong><em>Peine de mort</em></strong>, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition <em>Précurseurs-sombres</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.</p>

Philip Vormwald, Peine de mort, 2011, graphite sur papier, 40x60cm. Vue de l’exposition Précurseurs-sombres, Néon, Lyon, 2012. Photo : JAC / Néon.

fermer
<p>De gauche à droite : Hugo Pernet, <strong><em>The courage of others 2</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 120x120cm . Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur ; Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>The lost art of keeping a secret</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Pernet, The courage of others 2, 2011, acrylique sur toile, 120x120cm . Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur ; Hugo Schüwer-Boss, The lost art of keeping a secret, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite: Hugo Pernet, <strong><em>Mono 3</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite: Hugo Pernet, Mono 3, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Pernet, <strong><em>Mono 3</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Hugo Pernet / Néon.</p>

Hugo Pernet, Mono 3, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : Hugo Pernet / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Cécile Meynier / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : Cécile Meynier / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag</em></strong>, 2007, acrylique sur toile, 30x40cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Rise above</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag, 2007, acrylique sur toile, 30x40cm. Hugo Schüwer-Boss, Rise above, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Hugo Pernet, <strong><em>88</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Hugo Pernet, 88, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : Hugo Pernet / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : Hugo Pernet / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>The lost art of keeping a secret</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, The lost art of keeping a secret, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Pernet, <strong><em>88</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Rise above</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Pernet, 88, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, Rise above, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

fermer
<p>Cécile Meynier<strong><em>, </em></strong><strong><em>Very small deal #1,</em></strong><strong> <em>Sculpture pour photocopieuse</em></strong>, 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Cécile MeynierVery small deal #1, Sculpture pour photocopieuse, 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Cécile Meynier<strong><em>, </em></strong><strong><em>Very small deal #1,</em></strong><strong> <em>Sculpture pour photocopieuse</em></strong>, 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Cécile MeynierVery small deal #1, Sculpture pour photocopieuse, 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Cécile Meynier<strong><em>, </em></strong><strong><em>Very small deal #1,</em></strong><strong> <em>Sculpture pour photocopieuse</em></strong> (détail), 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Cécile MeynierVery small deal #1, Sculpture pour photocopieuse (détail), 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Cécile Meynier<strong><em>, </em></strong><strong><em>Very small deal #1,</em></strong><strong> <em>Sculpture pour photocopieuse</em></strong> (détail), 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Cécile MeynierVery small deal #1, Sculpture pour photocopieuse (détail), 2011, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Olivier Morvan, <strong><em>Appel</em></strong>, 2010, sérigraphie à 60 exemplaires numérotés et signés, 102x70cm. Vue de l’exposition <em>Points Noirs</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon, 2010.</p>

Olivier Morvan, Appel, 2010, sérigraphie à 60 exemplaires numérotés et signés, 102x70cm. Vue de l’exposition Points Noirs, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon, 2010.

<p>Olivier Morvan, <strong><em>Citadelle</em></strong>, 2007, dessin sur papier, 105x70cm. Vue de l’exposition <em>Points Noirs</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon, 2010.</p>

Olivier Morvan, Citadelle, 2007, dessin sur papier, 105x70cm. Vue de l’exposition Points Noirs, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon, 2010.

fermer