Actualité,

info dernières minutes

last minutes info

Sur la façade, pour 2 ou 3 mois !
Damir Radović
No More …

Damir Radović
No More …
Info fr (pdf) / Info eng (pdf)

Damir Radović
No More …
(Visuel : NKB, Berlin, 2011)

Juliacks
Architecture of an Atom
(Bande Dessinée)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

Juliacks
Architecture of an Atom
bande annonce de la BD

Info fr (pdf)
Info eng (pdf)

Nouveaux horaires : 17h > 21h

New opening hours : 5pm > 9pm

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time

16.09.17 › 20.01.18
vernissage : 16.09.17 – 15h

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue de l’exposition, sept. 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue de l’exposition, sept. 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue d’atelier, août 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
events & like (fb)

fermer

Résident II
08.09.12 › 09.02.14
Benjamin Collet & Pierre Gaignard

zoom

Néon a 10 ans ! Cadeau d’anniversaire n°2
09.10.10 › 23.10.10
Simon Feydieu et Daniel Firman

zoom

Jean-Alain Corre et Simon Feydieu
09.01.09 > 24.01.09
Mineral Murder

zoom
<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Wade Guyton & Kelley Walker, <strong><em>Rihanna et Nicki ne seront jamais nos girlfriends</em></strong>, 2013, peinture, bombes aérosol, boîtes de conserve. <em>Etudes pour un multiplex décomplexé (</em>Etude #11), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Wade Guyton & Kelley Walker, Rihanna et Nicki ne seront jamais nos girlfriends, 2013, peinture, bombes aérosol, boîtes de conserve. Etudes pour un multiplex décomplexé (Etude #11), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Christopher Wool, <strong><em>Rather Ripped</em></strong>, 2013, peinture, noix de coco, sérigraphie sur vitre. <em>Etudes pour un multiplex décomplexé (</em>Etude #12), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Christopher Wool, Rather Ripped, 2013, peinture, noix de coco, sérigraphie sur vitre. Etudes pour un multiplex décomplexé (Etude #12), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Alexander McQueen, <strong><em>Flotter sur le porteur et l’ombrage</em></strong>, 2013, peinture, dessin sur papier, cadre. <em>Etudes pour un multiplex décomplexé (</em>Etude #14), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Alexander McQueen, Flotter sur le porteur et l’ombrage, 2013, peinture, dessin sur papier, cadre. Etudes pour un multiplex décomplexé (Etude #14), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Panamarenko, <strong><em>Manuel illustré pour idéaliste isolé</em></strong>, 2013, peinture, dessin sur papier, cadre. <em>Etudes pour un multiplex décomplexé (</em>Etude #13), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard feat. Panamarenko, Manuel illustré pour idéaliste isolé, 2013, peinture, dessin sur papier, cadre. Etudes pour un multiplex décomplexé (Etude #13), résidence de Benjamin Collet & Pierre Gaignard chez Néon, 2012 et 2014. Photo : Benjamin Collet & Pierre Gaignard / Néon.

fermer
<p>Daniel Firman, <strong><em>Up down</em></strong>, 2007, lustre. Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

Daniel Firman, Up down, 2007, lustre. Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Simon Feydieu, <strong><em>Bassanoïa</em></strong>, 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Daniel Firman, <strong><em>Up down</em></strong>, 2007, lustre. Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Simon Feydieu, Bassanoïa, 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Daniel Firman, Up down, 2007, lustre. Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>Daniel Firman, <strong><em>Up down</em></strong>, 2007, lustre. Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

Daniel Firman, Up down, 2007, lustre. Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>Daniel Firman, <strong><em>Up down</em></strong> (détail), 2007, lustre. Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

Daniel Firman, Up down (détail), 2007, lustre. Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>Daniel Firman, <strong><em>Up down</em></strong> (détail), 2007, lustre. Vue de l’exposition <em>Cadeau d’anniversaire n°2</em>, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.</p>

Daniel Firman, Up down (détail), 2007, lustre. Vue de l’exposition Cadeau d’anniversaire n°2, Néon, Lyon, 2010. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Bassanoïa</em></strong> (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Feydieu, Bassanoïa (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Bassanoïa</em></strong> (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Feydieu, Bassanoïa (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Bassanoïa</em></strong> (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.</p>

Simon Feydieu, Bassanoïa (détail), 2010, carreaux plâtre, raisins blancs, figues, citrons verts, 250x660x5cm. Photo : JAC / Néon.

fermer
<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>House for Donald</em></strong>, 2009, rails pour placo BA13 peints, carottes, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, House for Donald, 2009, rails pour placo BA13 peints, carottes, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Flowing Flowers</em></strong>, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Flowing Flowers, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Flowing Flowers</em></strong>, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Flowing Flowers, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Autoportrait SF</em></strong>, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Autoportrait SF, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Autoportrait JAC</em></strong>, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Autoportrait JAC, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corra, <strong><em>Fruits</em></strong> (détail), 2009, placo BA13 monté sur rails peints, fruits, bois, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corra, Fruits (détail), 2009, placo BA13 monté sur rails peints, fruits, bois, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Lost In…</em></strong>, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu, Lost In…, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Lost In…</em></strong>, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu, Lost In…, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Prouffff</em></strong>, 2009, impression numériques sur aluminium, branche de plante verte, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Prouffff, 2009, impression numériques sur aluminium, branche de plante verte, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>La porte de la matrice ++,</em></strong> 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, La porte de la matrice ++, 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>La porte de la matrice ++</em></strong> (détail), 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, La porte de la matrice ++ (détail), 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Aridland</em></strong>, 2009, impression jet d’encre, 3,6×1,5m. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Aridland, 2009, impression jet d’encre, 3,6×1,5m. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

fermer