Actualité,

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

fermer

Sysiphe Papier
2012
Maeva Cunci et Dominique Gilliot

zoom

About Book – E/F
30.04.16 › 04.06.16

zoom

About Book – C/F
04.04.15 › 18.04.15

zoom

About Book – B/F
13.12.14 › 20.12.14

zoom

5xx
2014
A is a name

zoom

Very Small Deal #4
Le trou, 2012
Sophie Dejode et Bertrand Lacombe

zoom

Welcome to flowing land
26.04.12 › 19.05.12
Exposition collective

zoom

Fast and low and cheap and silly
11.12.10 › 22.01.11
Aggtelek

zoom
<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier</em></strong>, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier</em></strong>, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier</em></strong>, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier </em></strong>(détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier (détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier </em></strong>(détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier (détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier </em></strong>(détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier (détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier </em></strong>(détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier (détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier </em></strong>(détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier (détail), 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Maeva Cunci & Dominique Gilliot, <strong><em>Sysiphe Papier</em></strong>, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Maeva Cunci & Dominique Gilliot, Sysiphe Papier, 2012, publication, papier, cartons, plastique, pochette avec diverses impressions numériques, 16x23cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, <strong><em>Spécimen</em></strong>, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, Spécimen, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Alex Balgiu, livres choisis pour performance, puis en consultation libre, 2016, 21 livres d’art, de design et de poésie, allumettes. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu, livres choisis pour performance, puis en consultation libre, 2016, 21 livres d’art, de design et de poésie, allumettes. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2010-2015, table d’ouvrages en aggloméré, trois dimensions possibles. <em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2010-2015, table d’ouvrages en aggloméré, trois dimensions possibles. About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, <strong><em>Spécimen</em></strong>, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, Spécimen, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, <strong><em>Spécimen</em></strong>, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, Spécimen, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, <strong><em>Spécimen</em></strong>, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, Spécimen, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, <strong><em>Spécimen</em></strong>, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Bizzarri & Rodriguez et Ève Chabanon avec les contributions d’Eva Barto, Nicolas Exertier, Emily King, Sébastien Morlighem, studio officeabc (Brice Domingues and Catherine Guiral), Elodie Royer et Yoann Gourmel, Spécimen, 2015, 64 pages, Le Feu Sacré, 400 exemplaires, 24×31cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, avec le poème <strong><em>ça</em></strong> de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, avec le poème ça de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, avec le poème <strong><em>ça</em></strong> de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, avec le poème ça de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, avec le poème <strong><em>ça</em></strong> de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, avec le poème ça de Tristan Corbière, 2016, impression sur papier de ticket de caisse, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Elvire Bonduelle, <strong><em>Trois cales</em></strong>, 2015, We Do Not Work Alone (Paris), trois dimensions possibles. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Elvire Bonduelle, Trois cales, 2015, We Do Not Work Alone (Paris), trois dimensions possibles. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Luce Differe, <strong><em>Les vies dansent</em></strong>, 2016, désigné par Alexis Jacob, auto-édition, 23x30x2cm. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Luce Differe, Les vies dansent, 2016, désigné par Alexis Jacob, auto-édition, 23x30x2cm. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Elvire Bonduelle, <strong><em>Trois cales</em></strong>, 2015, We Do Not Work Alone (Paris), trois dimensions possibles. Luce Differe, <strong><em>Les vies dansent</em></strong>, 2016, désigné par Alexis Jacob, auto-édition, 23x30x2cm. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– E/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

Elvire Bonduelle, Trois cales, 2015, We Do Not Work Alone (Paris), trois dimensions possibles. Luce Differe, Les vies dansent, 2016, désigné par Alexis Jacob, auto-édition, 23x30x2cm. Alex Balgiu et Bizzarri & Rodriguez, Sans titre, 2016, boîtes d’allumettes (sans allumettes), sucre, dimensions variables. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – E/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

<p>Elvire Bonduelle, <strong><em>Cale, </em></strong>2004-2013, bois, peinture, , édité par onestar press (Paris), 5 exemplaires, 90x16x50cm. <em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection <em>/30</em> dans la Boîte. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Elvire Bonduelle, Cale, 2004-2013, bois, peinture, , édité par onestar press (Paris), 5 exemplaires, 90x16x50cm. About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection /30 dans la Boîte. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition E/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alex Balgiu, de Bizzarri & Rodriguez et d’Elvire Bonduelle. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2016.

fermer
<p>Alexis Jacob, <strong><em>Perro Muerto Sleeping Dog, </em></strong>2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Alexis Jacob, Perro Muerto Sleeping Dog, 2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Alexis Jacob, <strong><em>Perro Muerto Sleeping Dog, </em></strong>2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Sébastien Capouet, <strong><em>Palimpest</em></strong>, 2014, couverture et intérieur impression en noir sur papier blanc, reliure ficelle, 56 pages, 500 exemplaires, désigné par Alexis Jacob, Théophile’s Papers, 19,7×29,5cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Alexis Jacob, Perro Muerto Sleeping Dog, 2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Sébastien Capouet, Palimpest, 2014, couverture et intérieur impression en noir sur papier blanc, reliure ficelle, 56 pages, 500 exemplaires, désigné par Alexis Jacob, Théophile’s Papers, 19,7×29,5cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Alexis Jacob, <strong><em>Perro Muerto Sleeping Dog, </em></strong>2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Sébastien Capouet, <strong><em>Palimpest</em></strong>, 2014, couverture et intérieur impression en noir sur papier blanc, reliure ficelle, 56 pages, 500 exemplaires, désigné par Alexis Jacob, Théophile’s Papers, 19,7×29,5cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Alexis Jacob, Perro Muerto Sleeping Dog, 2014, risographie en noir et blanc avec insert couleur, 36 pages, seconde édition de 100 exemplaires, Théophile’s Papers, 17x23cm. Sébastien Capouet, Palimpest, 2014, couverture et intérieur impression en noir sur papier blanc, reliure ficelle, 56 pages, 500 exemplaires, désigné par Alexis Jacob, Théophile’s Papers, 19,7×29,5cm. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alexis Jacob et de L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues). Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alexis Jacob et de L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues). Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), <strong><em>CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)»</em></strong>, 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– C/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), CRYSTAL MAZE VI – «To Love a Bitch and a Fake (état 2)», 1 vidéo, 10 livres, 10 inserts, 2 cartes postales, 2015. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – C/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alexis Jacob et de L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), et de la collection <em>/30</em> dans la Boîte, avec des pièces de Mathieu Gabiot. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages d’Alexis Jacob et de L’agence du doute (Catherine Guiral et Brice Domingues), et de la collection /30 dans la Boîte, avec des pièces de Mathieu Gabiot. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

<p>Mathieu Gabiot, <strong><em>Ferdinand</em></strong>, 2014, étagère modulable en bois. <em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection <em>/30</em> dans la Boîte Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.</p>

Mathieu Gabiot, Ferdinand, 2014, étagère modulable en bois. About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection /30 dans la Boîte Photo : Anne Simonnot / Néon, 2015.

fermer
<p>Félicia Atkinson, balle de yoga et peinture, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Félicia Atkinson, balle de yoga et peinture, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Félicia Atkinson<strong>, <em>Improvising sculpture as delayed fictions</em></strong>, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Félicia Atkinson, Improvising sculpture as delayed fictions, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Félicia Atkinson<strong>, <em>Improvising sculpture as delayed fictions</em></strong>, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Félicia Atkinson, Improvising sculpture as delayed fictions, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Félicia Atkinson<strong>, <em>Improvising sculpture as delayed fictions</em></strong>, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Félicia Atkinson, Improvising sculpture as delayed fictions, couverture verte, intérieur noir sur papier blanc, relié broché, 200 pages, 13,5 x 20 cm, première édition de 1000 exemplaires, édité par Shelter Press, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Editions de Shelter Press (Bartolomé Sanson & Félicia Atkinson). Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Editions de Shelter Press (Bartolomé Sanson & Félicia Atkinson). Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Editions de Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Editions de Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Pierre Vanni, <strong><em>Google Raconte</em></strong>, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Pierre Vanni, Google Raconte, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, <strong><em>Slide Shows</em></strong>, livre, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, Slide Shows, livre, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, <strong>4478zine</strong>, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, <strong><em>Slide Shows</em></strong>, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, Slide Shows, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, <strong>4478zine</strong>, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, <strong><em>Slide Shows</em></strong>, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, Slide Shows, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p>Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, <strong><em>Slide Shows</em></strong>, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition <em>About book</em> <em>– B/F</em>. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

Charlotte Cheetham, Manystuff, Pierre Vanni, Honza Zamojsk, Gareth Long, Erik Kessels, Grotto, 4478zine, David Horvitz, Samuel Nyholm, Xavier Antin, Eva Weinmayr, Michalis Pichler, David Senior, Slide Shows, diaporama, conception éditoriale : Charlotte Cheetham, design : Pierre Vanni, 2014. Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition About book – B/F. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni, et de la collection <em>/30</em> dans la Boîte. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de l’exposition B/F, avec les œuvres et ouvrages de Félicia Atkinson, Bartolomé Sanson (Shelter Press), Charlotte Cheetham et Pierre Vanni, et de la collection /30 dans la Boîte. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

<p><em>About book</em>, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection <em>/30</em> dans la Boîte, mise en scène par Théophile Calot. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.</p>

About book, Théophile’s Papers en résidence chez Néon 2014 – 2016. Vue de la collection /30 dans la Boîte, mise en scène par Théophile Calot. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2014.

fermer
<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx</em></strong>, 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx, 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>A is a name (Simon Renaud), <strong><em>5xx </em></strong>(détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

A is a name (Simon Renaud), 5xx (détail), 2014, poster, offset, 60x80cm. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

fermer
<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou</strong></em>, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe, Very small deal n°4 – Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Vue d’ensemble, Néon, Lyon, 2016. Photo : Valentin Defaux / Néon

fermer
<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <strong><em>The great gold rush</em></strong>, 2012, techniques mixtes, 205x200x180cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, The great gold rush, 2012, techniques mixtes, 205x200x180cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <strong><em>The great gold rush</em></strong>, 2012, techniques mixtes, 205x200x180cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, The great gold rush, 2012, techniques mixtes, 205x200x180cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Outils pour une future réforme de l’unité de mesure</em></strong>, 2011, bois et vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Outils pour une future réforme de l’unité de mesure, 2011, bois et vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Flowing land</em></strong>, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Flowing land, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Flowing land</em></strong>, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Flowing land, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Flowing land</em></strong>, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Flowing land, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Flowing land</em></strong>, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Flowing land, 2011, film full HD, durée variables, ici : 4min. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, contreplaqué, bois de coffrage, écran plat, lecteur dvd, vidéo projecteur, système son, dimensions variables, ici : 160x505x90cm + 140x145x95cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Cuatico – the third district</em></strong>, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Cuatico – the third district, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Cuatico – the third district</em></strong>, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Cuatico – the third district, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Cuatico – the third district</em></strong>, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Cuatico – the third district, 2012, film 720p, 4min30. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Suprême Eldorado</em></strong>, 2012, bois, réfrigirateur, bières. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Suprême Eldorado, 2012, bois, réfrigirateur, bières. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Suprême Eldorado</em></strong>, 2012, bois, réfrigirateur, bières. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Suprême Eldorado, 2012, bois, réfrigirateur, bières. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

<p>Benjamin Collet & Pierre Gaignard, <strong><em>Etude pour un multiplexe décomplexé</em></strong>, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition <em>Welcome to flowing land</em>, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.</p>

Benjamin Collet & Pierre Gaignard, Etude pour un multiplexe décomplexé, 2012, bois de maquette, vert d’incrustation, tv, lecteur dvd, dimensions variables, ici : 75x100x149cm. Vue de l’exposition Welcome to flowing land, Néon, Lyon, 2012. Photo : Ben Bertrand Pierre / Néon.

fermer
<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong>, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong>, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong> (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong> (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong> (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong> (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly (détail), 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Notre Suckin’ Monde</em></strong>, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Notre Suckin’ Monde, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Notre Suckin’ Monde</em></strong>, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Notre Suckin’ Monde, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Notre Suckin’ Monde</em></strong>, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Notre Suckin’ Monde, 2010, vidéo, 5min25. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

<p>Aggtelek, <strong><em>Fast and low and cheap and silly</em></strong>, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition <em>Fast and low and cheap and silly</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.</p>

Aggtelek, Fast and low and cheap and silly, 2010, impressions numériques, papier journal, peinture à l’huile, canapé. Vue de l’exposition Fast and low and cheap and silly, Néon, Lyon, 2011. Photo : Aggtelek / Néon.

fermer