Actualité,

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

Pedro Barateiro
Dancing in the Studio
10.02.17 › 15.04.17
vernissage : 09.02.17 – 19h

fermer

Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite
28.11.13
Juliacks

zoom

By Bye Amazonas (around the bend)
10.09.13 › 09.11.13
Lee Jaffe

zoom

Mute
11.09.11 › 15.09.11
Hugo Pernet & Hugo Schüwer-Boss

zoom
<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

<p>Juliacks, <strong><em>Architecture d’un atome</em></strong> <strong><em>: Winnipeg whistles infinite</em></strong>, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement <em>Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite</em>, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.</p>

Juliacks, Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, 2013, performance, vidéo. Vue de l’évènement Architecture d’un atome : Winnipeg whistles infinite, Néon, Lyon, 2013. Photo : Néon, 2013.

fermer
<p>Lee Jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas</em></strong> (détail), 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, By Bye Amazonas (détail), 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee Jaffe, <strong><em>around the bend</em></strong>, 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, pigments métalliques, écran vidéo haut-parleurs sur toile, 187x250cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, around the bend, 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, pigments métalliques, écran vidéo haut-parleurs sur toile, 187x250cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee Jaffe, <strong><em>Amazonas Infrared 2</em></strong>, 2013, impression couleur sur dibond et plexiglass, 122x163cm, édition en 5 exemplaires. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, Amazonas Infrared 2, 2013, impression couleur sur dibond et plexiglass, 122x163cm, édition en 5 exemplaires. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee Jaffe,<strong><em> Matou a Familia e Foi au Cinema</em></strong>, 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, pigments métalliques, haut-parleurs sur toile, 94x71cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, Matou a Familia e Foi au Cinema, 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, pigments métalliques, haut-parleurs sur toile, 94x71cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas (wallpaper)</em></strong>, 2013, papier peint, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee jaffe, By Bye Amazonas (wallpaper), 2013, papier peint, dimensions variables. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas (wallpaper)</em></strong>, 2013, papier peint, dimensions variables ; Lee Jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas</em></strong> (détail),2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee jaffe, By Bye Amazonas (wallpaper), 2013, papier peint, dimensions variables ; Lee Jaffe, By Bye Amazonas (détail),2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas (wallpaper)</em></strong>, 2013, papier peint, dimensions variables ; Lee Jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas</em></strong> (détail),2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee jaffe, By Bye Amazonas (wallpaper), 2013, papier peint, dimensions variables ; Lee Jaffe, By Bye Amazonas (détail),2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee Jaffe, <strong><em>By Bye Amazonas</em></strong> (détail), 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, By Bye Amazonas (détail), 2013, peinture à l’huile et à l’encaustique, écran vidéo 3D, jumelles trafiquées, haut- parleurs, 188×250 cm. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

<p>Lee Jaffe, <strong><em>Amazonas Infrared 1</em></strong>, 2013, impression couleur sur dibond et plexiglass, 122x163cm, édition en 5 exemplaires. Vue de l’exposition <em>By Bye Amazonas (around the bend),</em> Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.</p>

Lee Jaffe, Amazonas Infrared 1, 2013, impression couleur sur dibond et plexiglass, 122x163cm, édition en 5 exemplaires. Vue de l’exposition By Bye Amazonas (around the bend), Néon, Lyon, 2013. Photo : Lorenzo Acciai / Néon, 2013.

fermer
<p>De gauche à droite : Hugo Pernet, <strong><em>The courage of others 2</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 120x120cm . Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur ; Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>The lost art of keeping a secret</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Pernet, The courage of others 2, 2011, acrylique sur toile, 120x120cm . Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur ; Hugo Schüwer-Boss, The lost art of keeping a secret, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite: Hugo Pernet, <strong><em>Mono 3</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite: Hugo Pernet, Mono 3, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Pernet, <strong><em>Mono 3</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Hugo Pernet / Néon.</p>

Hugo Pernet, Mono 3, 2011, acrylique sur toile, 150x150cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : Hugo Pernet / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : Cécile Meynier / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : Cécile Meynier / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag</em></strong>, 2007, acrylique sur toile, 30x40cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Rise above</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag, 2007, acrylique sur toile, 30x40cm. Hugo Schüwer-Boss, Rise above, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Hugo Pernet, <strong><em>88</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Hugo Pernet, 88, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : Hugo Pernet / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : Hugo Pernet / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>The lost art of keeping a secret</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Sans titre</em></strong>, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Schüwer-Boss, The lost art of keeping a secret, 2008, acrylique sur toile, 40x40cm. Hugo Schüwer-Boss, Sans titre, 2011, laque sur cymbale. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011.  Photo : JAC / Néon.

<p>Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, <strong><em>Backstage</em></strong>, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

Hugo Schüwer-Boss & Hugo Pernet, Backstage, 2011, impression lambda contre collée au mur. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

<p>De gauche à droite : Hugo Pernet, <strong><em>88</em></strong>, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Black Flag 3D</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, <strong><em>Rise above</em></strong>, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition <em>Mute</em>, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.</p>

De gauche à droite : Hugo Pernet, 88, 2008, acrylique sur toile, 2 parties 27x19cm. Hugo Schüwer-Boss, Black Flag 3D, 2011, acrylique sur toile, 4 toiles de 40x120cm. Hugo Schüwer-Boss, Rise above, 2011, acrylique sur toile, 100 cm de diamètre. Vue de l’exposition Mute, Néon, Lyon, 2011. Photo : JAC / Néon.

fermer