Actualité,

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time

16.09.17 › 20.01.18
vernissage : 16.09.17 – 15h

Adrien Vescovi – Travail en cours, Installation, juin 2017,
Le Cylcop, Milly-la-Forêt, FR

Métal, bois, sangles, coton, teinture végétale, coloration aléatoire, solarisation

Adrien Vescovi
For The Memory Of a Live Time
(vue d’atelier, août 2017)

info fr (pdf) / info eng (pdf)
images (tumblr artiste)
event & like (fb)

fermer

Les Tournesols
28.04.17 › 24.06.17
Frédéric Houvert invite :

zoom

(1991-2011)
04.10.12 › 10.11.12
Exposition collective (Hors les murs : Inextenso, Clermont Ferrand, France)

zoom

Very Small Deal #4
Le trou, 2012
Sophie Dejode et Bertrand Lacombe

zoom

Markus Müller
19.11.09>16.01.10
Horoscope

zoom

Jean-Alain Corre
12.09.09 >24.10.09
A Johnny Machine

zoom

Jean-Alain Corre et Simon Feydieu
09.01.09 > 24.01.09
Mineral Murder

zoom
<p>Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, <strong><em>Trois Orphelins vs Dracaena</em></strong>, 2017, photocopie, 42×29,7cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, Trois Orphelins vs Dracaena, 2017, photocopie, 42×29,7cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Sans titre (pochoir), </em></strong> 2016 – porcelaine, silicone noir, environ 32x22cm. Vue extérieur de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Sans titre (pochoir), 2016 – porcelaine, silicone noir, environ 32x22cm. Vue extérieur de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Vue extérieur de l’exposition <em>Les Tournesols</em>, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Vue extérieur de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Vue extérieur de l’exposition <em>Les Tournesols</em>, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Vue extérieur de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Mur de gauche : Laurent Proux sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Mur central : Fabio Viscogliosi sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®). Mur de droite : Frédéric Houvert. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Mur de gauche : Laurent Proux sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Mur central : Fabio Viscogliosi sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®). Mur de droite : Frédéric Houvert. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Abies Turner</em></strong>, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, <strong><em>Abies O Monet</em></strong>, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Abies Turner, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, Abies O Monet, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Abies Turner </em></strong>(détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, <strong><em>Abies O Monet </em></strong>(détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Abies Turner (détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, Abies O Monet (détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>Devil night</em></strong>, 2015, huile sur toile, 35x27cm, <strong><em>Bataille dans une</em></strong> <strong><em>poche</em></strong>, 2015, huile sur toile, 35x27cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), Devil night, 2015, huile sur toile, 35x27cm, Bataille dans une poche, 2015, huile sur toile, 35x27cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>Devil night</em></strong>, 2015, huile sur toile, 35x27cm, courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), Devil night, 2015, huile sur toile, 35x27cm, courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®),<strong><em> Bataille dans une</em></strong> <strong><em>poche</em></strong>, 2015, huile sur toile, 35x27cm, courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Laurent Proux, sur Jaune Monet (Chromatic® & Seigneurie®), Bataille dans une poche, 2015, huile sur toile, 35x27cm, courtoisie Galerie Sémiose, Paris (France). Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>Giacomo</em></strong>, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm, <strong><em>L’Echiquier</em></strong>, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), Giacomo, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm, L’Echiquier, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>L’Echiquier</em></strong>, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), L’Echiquier, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>Giacomo</em></strong>, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm. A gauche (dans le bureau) : – Frédéric Houvert Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), Giacomo, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm. A gauche (dans le bureau) : – Frédéric Houvert Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>A gauche (dans le bureau): Frédéric Houvert, <em><strong>Laurus Munch</strong></em>, 2015, acrylique sur toile, 30 x 40 cm. Mur de droite: Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>Giacomo</em></strong>, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm, <strong><em>L’Echiquier</em></strong>, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

A gauche (dans le bureau): Frédéric Houvert, Laurus Munch, 2015, acrylique sur toile, 30 x 40 cm. Mur de droite: Fabio Viscogliosi, sur Jaune Turner (Chromatic® & Seigneurie®), Giacomo, 2016, acrylique sur toile, 18x25cm, L’Echiquier, 2017,acrylique sur toile, 40x30cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Sans titre (pochoir)</em></strong>, 2016, porcelaine, silicone noir, 32x22cm chacun. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Sans titre (pochoir), 2016, porcelaine, silicone noir, 32x22cm chacun. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <em><strong>Laurus Munch, </strong></em>2015, acrylique sur toile, 30 x 40 cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Laurus Munch, 2015, acrylique sur toile, 30 x 40 cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>De gauche à droite : Frédéric Houvert, <strong><em>Quercus Mondrian</em></strong>, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Frédéric Houvert, <strong><em>Abies Turner</em></strong>, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, <strong><em>Abies O Monet</em></strong>, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm.Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

De gauche à droite : Frédéric Houvert, Quercus Mondrian, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm, sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Frédéric Houvert, Abies Turner, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221x7x26cm, Abies O Monet, 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 221xx7x26cm.Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Daniel Mato sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm, <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Daniel Mato sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm, sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), <strong><em>sans titre</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Daniel Mato, sur Jaune Mondrian (Chromatic® & Seigneurie®), sans titre, 2017, acrylique sur toile, 33x24cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Orchidaceae B</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm, <strong><em>Quercus Mondrian</em></strong>, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Orchidaceae B, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm, Quercus Mondrian, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Quercus Mondrian </em></strong>(détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Quercus Mondrian (détail), 2017, peinture acrylique, bois, tissu, céramique, 220x9x28cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert, <strong><em>Orchidaceae B</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert, Orchidaceae B, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>A gauche : Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, <strong><em>Trois Orphelins vs Dracaena</em></strong>, 2017, photocopie, 42×29,7cm. A droite : Frédéric Houvert, <strong><em>Orchidaceae B</em></strong>, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm.Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

A gauche : Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, Trois Orphelins vs Dracaena, 2017, photocopie, 42×29,7cm. A droite : Frédéric Houvert, Orchidaceae B, 2017, acrylique sur toile, 24x18cm.Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

<p>Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, <strong><em>Trois Orphelins vs Dracaena</em></strong>, 2017, photocopie, 42×29,7cm. Vue de l’exposition <em>Les Tournesols,</em> Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.</p>

Frédéric Houvert & Fabio Viscogliosi, Trois Orphelins vs Dracaena, 2017, photocopie, 42×29,7cm. Vue de l’exposition Les Tournesols, Frédéric Houvert invite Daniel Mato, Laurent Proux, Fabio Viscogliosi. Photo : Anne Simonnot / Néon, 2017.

fermer
<p>Georges Rey, <strong><em>Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain</em></strong>, 1991, image extraite de la vidéo, 45min.</p>

Georges Rey, Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain, 1991, image extraite de la vidéo, 45min.

<p>Quentin Maussang, <strong><em>commune</em></strong>, 2011, image extraite de la vidéo, 25min.</p>

Quentin Maussang, commune, 2011, image extraite de la vidéo, 25min.

<p>Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Georges Rey, <strong><em>Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain</em></strong>, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, <strong><em>commune</em></strong>, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Georges Rey, Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, commune, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Georges Rey, <strong><em>Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain</em></strong>, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, <strong><em>commune</em></strong>, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Georges Rey, Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, commune, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Georges Rey, <strong><em>Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain</em></strong>, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, <strong><em>commune</em></strong>, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Georges Rey, Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, commune, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

<p>(De gauche à droite) : Georges Rey, <strong><em>Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain</em></strong>, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, <strong><em>commune</em></strong>, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition <em>(1991-2011)</em> organisée par Néon<em>,</em> In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.</p>

(De gauche à droite) : Georges Rey, Les Enfants Gâtés de l’Art Contemporain, 1991, vidéo, 45min. Quentin Maussang, commune, 2011, vidéo, 25min. Vue de l’exposition (1991-2011) organisée par Néon, In Extenso, Clermont-Ferrand, 2012. Photo : In Extenso / Néon.

fermer
<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou</strong></em>, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

<p>Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, <em>Very small deal #4,</em> <em><strong>Le trou </strong></em><em>(détail)</em><em>,</em> 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.</p>

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Very small deal #4, Le trou (détail), 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Photo : Valentin Defaux / Néon, 2016.

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe, Very small deal n°4 – Le trou, 2012, photocopie, A4, 60 exemplaires, numérotés et signés. Vue d’ensemble, Néon, Lyon, 2016. Photo : Valentin Defaux / Néon

fermer
<p>Markus Muller, <strong><em>Horoscope </em></strong>(détail), 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Horoscope (détail), 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>Markus Muller, <strong><em>Horoscope</em></strong>, 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Horoscope, 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>(De gauche à droite) : Markus Muller, <strong><em>Horoscope </em></strong>(détail), 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Markus Muller, <strong><em>Right Angle</em></strong>, 2009, bois, acrylique sur panneaux agglomérés, 235x291x3,5cm. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

(De gauche à droite) : Markus Muller, Horoscope (détail), 2009, huile sur contre-plaqué, 362x280x45cm. Markus Muller, Right Angle, 2009, bois, acrylique sur panneaux agglomérés, 235x291x3,5cm. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>Markus Muller, <strong><em>Right Angle</em></strong>, 2009, bois, acrylique sur panneaux agglomérés, 235x291x3,5cm. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Right Angle, 2009, bois, acrylique sur panneaux agglomérés, 235x291x3,5cm. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>Markus Muller, <strong>Glass Table</strong>, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Glass Table, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>Markus Muller, <strong><em>Glass Table</em></strong>, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Glass Table, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

<p>Markus Muller, <strong><em>Glass Table</em></strong>, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Horoscope</em>, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC</p>

Markus Muller, Glass Table, 2009, acrylique sur bois et panneaux agglomérés, dimensions variables. Vue de l’exposition Horoscope, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC

fermer
<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables & Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009 chaussure, gingembre, vis, pointure 43. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables & Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009 chaussure, gingembre, vis, pointure 43. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Generatorscape </em></strong>(détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables & Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009 chaussure, gingembre, vis, pointure 43. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009</p>

Jean-Alain Corre, Generatorscape (détail), 2009, acide, graisse, lessive, moteur, compresseur, plastique, dimensions variables & Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009 chaussure, gingembre, vis, pointure 43. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009

<p>Jean-Alain Corre, Psycho Building, 2009, gingembre, vis, citron, 60x25x40cm. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Psycho Building, 2009, gingembre, vis, citron, 60x25x40cm. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, Psycho Building, 2009, gingembre, vis, citron, 60x25x40cm. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Psycho Building, 2009, gingembre, vis, citron, 60x25x40cm. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Johnny à l’usine</em></strong> (détail), 2009, texte, papier, vis, A4x7cm. Vue de l’exposition <em>A Johnny Machine</em>, Néon, Lyon, 2009.</p>

Jean-Alain Corre, Johnny à l’usine (détail), 2009, texte, papier, vis, A4x7cm. Vue de l’exposition A Johnny Machine, Néon, Lyon, 2009.

fermer
<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>House for Donald</em></strong>, 2009, rails pour placo BA13 peints, carottes, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, House for Donald, 2009, rails pour placo BA13 peints, carottes, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Flowing Flowers</em></strong>, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Flowing Flowers, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Flowing Flowers</em></strong>, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Flowing Flowers, 2009, placo BA13, papier, orchidée, vase, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Autoportrait SF</em></strong>, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Autoportrait SF, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Autoportrait JAC</em></strong>, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Autoportrait JAC, 2009, impression sur placo BA13, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corra, <strong><em>Fruits</em></strong> (détail), 2009, placo BA13 monté sur rails peints, fruits, bois, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corra, Fruits (détail), 2009, placo BA13 monté sur rails peints, fruits, bois, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Driller-Killer</em></strong>, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Driller-Killer, 2009, gingembre, citron vert, vis, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Lost In…</em></strong>, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu, Lost In…, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu, <strong><em>Lost In…</em></strong>, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu, Lost In…, 2009, vestiges de « L’inconstance du lépisme dans la mastication des contemporains », dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Prouffff</em></strong>, 2009, impression numériques sur aluminium, branche de plante verte, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Prouffff, 2009, impression numériques sur aluminium, branche de plante verte, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, <strong><em>Conspiracy Against…</em></strong> (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Simon Feydieu et Jean-Alain Corre, Conspiracy Against… (détail), 2009, barre en aluminium, impression numérique sur gélatine, sangle, madeleine, litchi, olive noire, cure dent, noix de coco, post-it, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>La porte de la matrice ++,</em></strong> 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, La porte de la matrice ++, 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>La porte de la matrice ++</em></strong> (détail), 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, La porte de la matrice ++ (détail), 2009, matériaux divers, dimensions variables. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

<p>Jean-Alain Corre, <strong><em>Aridland</em></strong>, 2009, impression jet d’encre, 3,6×1,5m. Vue de l’exposition <em>Mineral Murder,</em> Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.</p>

Jean-Alain Corre, Aridland, 2009, impression jet d’encre, 3,6×1,5m. Vue de l’exposition Mineral Murder, Néon, Lyon, 2009. Photo : JAC.

fermer